Numéro
Rev. Phys. Appl. (Paris)
Volume 3, Numéro 2, juin 1968
Page(s) 203 - 208
DOI https://doi.org/10.1051/rphysap:0196800302020300
Rev. Phys. Appl. (Paris) 3, 203-208 (1968)
DOI: 10.1051/rphysap:0196800302020300

Une nouvelle méthode de mesure des temps de relaxation très courts en résonance électronique : la méthode goniométrique

Henri Place

Institut d'Électronique Fondamentale, Laboratoire associé au C.N.R.S., Faculté des Sciences, Orsay


Abstract
We describe a new method of electronic relaxation time measurement, using an amplitude modulated U.H.F. field. The resulting variations of longitudinal magnetization at the modulation frequency are represented by a Fresnel vector. Its extremity describes a curve in the complex plane, when the external magnetic field is swept through the resonance value. The T1 and T*2 values are easily deduced from angular measurements on this curve. The expérimental set-up is described and its main characteristics are discussed : accuracy (5-10 %), range of measured relaxation times (from 10-5 to 5 × 10-10 s) and sensitivity.


Résumé
Dans cette méthode, le champ d'hyperfréquence est modulé en amplitude. Les variations résultantes de l'aimantation longitudinale à la fréquence de modulation sont représentées par un vecteur de Fresnel, dont l'extrémité décrit une courbe dans le plan complexe lorsque l'on fait varier le champ directeur en passant par la valeur de résonance. On montre que les valeurs de T1 et de T*2 sont déduites de mesures angulaires simples faites sur cette courbe. La mise en oeuvre expérimentale de cette méthode est décrite et ses caractéristiques principales sont données : précision (5 à 10 %), gamme des temps mesurés (10-5 à 5 × 10 -10 s) et sensibilité.

PACS
0758 - Magnetic resonance spectrometers, auxiliary instruments and techniques.

Key words
paramagnetic resonance