Numéro
Rev. Phys. Appl. (Paris)
Volume 5, Numéro 3, juin 1970
Page(s) 437 - 442
DOI https://doi.org/10.1051/rphysap:0197000503043700
Rev. Phys. Appl. (Paris) 5, 437-442 (1970)
DOI: 10.1051/rphysap:0197000503043700

Fragilité en atmosphère d'hydrogène d'alliages à base de niobium

C. Vercaemer, R. Geschier, J. Guille, A. Clauss et H. Forestier

Département Sciences de Matériaux, E. N. S. C. Strasbourg, 1, rue Blaise-Pascal, 67, Strasbourg


Abstract
The effect of hydrogen environment on embrittlement at room temperature of Nb rich, Nb-Mo, Nb-Zr et Nb-Ti alloys has been studied. We have observed a correlation between the effect of substitutional solutes on the raising of the ductile-to-brittle transition temperature and the effect of these substitutional solutes on the increasing of embrittlement in hydrogen environment. Interstitial solutes (0 and N) increase the embrittling effect of hydrogen and a profound effect of hydrogen gas purity on the phenomen has been noted. An explanation of the results is suggested.


Résumé
Les alliages Nb-5 Mo, Nb-5 Ti, Nb-2 Zr, Nb-4 Zr et Nb-Zr, à l'état de grande pureté, manifestent à la température ambiante une certaine fragilité lorsqu'ils sont soumis à des essais de traction dans une atmosphère d'hydrogène. Il se dégage un parallélisme étroit entre l'influence des éléments alliants sur la susceptibilité du niobium à la fragilisation par l'hydrogène et l'influence de ces mêmes éléments sur le relèvement de la température de transition ductile-fragile. La contamination de ces alliages par l'oxygène ou l'azote accentue cette fragilité. Par contre, la présence de vapeur d'eau dans l'hydrogène peut la supprimer. Une tentative d'interprétation de l'ensemble des observations est donnée.

PACS
6220M - Fatigue, brittleness, fracture, and cracks.

Key words
Hydrogen embrittlement -- Tensile tests -- Alloying elements -- Ductile-brittle transitions -- Niobium base alloys -- Impurities -- Experimental study