Numéro
Rev. Phys. Appl. (Paris)
Volume 5, Numéro 3, juin 1970
Page(s) 487 - 494
DOI https://doi.org/10.1051/rphysap:0197000503048700
Rev. Phys. Appl. (Paris) 5, 487-494 (1970)
DOI: 10.1051/rphysap:0197000503048700

Étude économique des différentes méthodes d'élaboration du niobium

Marcel Vanlaer et Roger Durand

Ugine Kuhlmann, Division Métaux non Ferreux, Brignoud, Isère


Abstract
Niobium has remarkable properties. It offers a wide range of applications, every of which needs different purities of metal, then different manufacturing processes with different costs. The most interesting process actually seems to be : pyrochlore's metallothermic reduction, followed or not by chlorides distillation, and finishing with an electron beam melting. That still gives high costs, indeed, because of low quantities which are worked out. We can hope that request will increase, if selecting more judiciously metal's purities in connexion with uses. Then niobium would be done as competitive as zirconium, molybdenium and tantalum, and that would be in a wider range of applications.


Résumé
Par ses propriétés remarquables, le niobium présente un très grand champ d'applications. Chacune d'elles nécessite un métal plus ou moins pur qui, pour une technique donnée, sera plus ou moins cher. Le procédé utilisé basé sur la réduction métallothermique du pyrochlore suivie d'une purification ou non par distillation des chlorures et terminée par une fusion par bombardement électronique paraît actuellement la plus intéressante. Certes, les prix obtenus sont encore élevés, ceci en raison du faible tonnage élaboré. Par un choix plus judicieux de la qualité en fonction de l'utilisation, on peut espérer augmenter la demande et rendre ce métal aussi compétitif que le zirconium, le molybdène et le tantale, et ce dans un plus grand domaine d'application.

PACS
8120G - Preparation of metals and alloys compacts, pseudoalloys.
8140 - Treatment of materials and its effects on microstructures and properties.

Key words
metallurgy -- niobium