Numéro
Rev. Phys. Appl. (Paris)
Volume 9, Numéro 1, janvier 1974
Page(s) 331 - 340
DOI https://doi.org/10.1051/rphysap:0197400901033100
Rev. Phys. Appl. (Paris) 9, 331-340 (1974)
DOI: 10.1051/rphysap:0197400901033100

Étude d'interrupteurs à explosion de feuilles en cuivre pour des courants de l'ordre du méga-ampère

B. Antoni

Laboratoire de Physique des Plasmas Université de Paris-Sud, 91405 Orsay, France


Abstract
A theory based on the vaporisation wave hypothesis for exploding foils gives an explanation of the main characteristics of our experiments. The approximations made in the theory are justified when exploding foils are used to switch large currents in the megampere range with opening times of a few microseconds. It is generally admitted that the opening time of the exploding foil switches is approximately one fourth of their closing time. Our calculations and experiments show that this can be a ratio of one tenth. This result is very promising for rapid transfer of large magnetic energies.


Résumé
Un modèle théorique d'explosion de feuille utilisant essentiellement l'hypothèse de l'onde de vaporisation permet d'expliquer les principales caractéristiques des phénomènes obtenus expérimentalement. Le domaine de validité de ce modèle recouvre les modes d'explosion les mieux adaptés à la réalisation d'interrupteurs à ouverture très rapide (autour d'1 μs de temps d'ouverture) pour des courants de l'ordre du méga-ampère. La théorie et les expériences montrent que le temps d'ouverture de ce type d'interrupteurs peut être environ le dixième de leur temps de fermeture et non le quart seulement comme il est couramment admis. Ce résultat ouvre de nouvelles possibilités aux procédés de stockage et de transfert d'énergie magnétique.

PACS
5250D - Plasma sources.

Key words
copper -- exploding wires -- plasma production -- megampere -- vaporisation wave hypothesis -- Cu exploding foil switches -- microsecond opening times -- opening to closing time ratio -- magnetic energy transfer