Numéro
Rev. Phys. Appl. (Paris)
Volume 22, Numéro 9, septembre 1987
Page(s) 1125 - 1129
DOI https://doi.org/10.1051/rphysap:019870022090112500
Rev. Phys. Appl. (Paris) 22, 1125-1129 (1987)
DOI: 10.1051/rphysap:019870022090112500

Liquides et gaz : les mécanismes de claquage sont-ils comparables ?

N.J. Felici

Laboratoire d'Electrostatique et de Matériaux Diélectriques, C.N.R.S., 25, avenue des Martyrs, 166 X, 38042 Grenoble, France


Abstract
The breakdown of liquid insulators is initiated by the propagation of a conducting streamer, similar to those observed in gases. In this case, however, propagation speed is very high, while it is lower by orders of magnitude in liquids. Moreover, streamers in liquids behave in two distinct ways : i) very slow and highly branching ii) comparatively fast and filamentary. The energetical balance sheet confirms that class i) is due to an expanding gaseous phase, while class ii) is likely to propagate by ionisation of the liquid itself, a mechanism akin to those encountered in gases.


Résumé
Le claquage des liquides, comme celui des gaz, est précédé par la propagation d'un canal ionisé conducteur ou « streamer ». Dans le cas des gaz, l'énergie est, dans un premier stade, dépensée à ioniser le milieu, et ceci est en relation avec la grande vitesse de propagation. Pour les liquides, la vitesse est bien moindre, et les streamers se présentent sous deux formes contrastées, filamentaire et ramifiée, de vitesses très différentes. L'analyse du bilan énergétique confirme l'hypothèse que la forme lente contient une phase gazeuse ionisée, tandis que les streamers rapides seraient plutôt dus à une ionisation directe de la phase liquide.

PACS
5150 - Electrical phenomena in gases.
5280 - Electric discharges.
5280W - Discharges and electric breakdown in liquids.

Key words
electric breakdown of gases -- electric breakdown of liquids -- liquids -- gases -- electric breakdown -- liquid ionization -- liquid insulators -- streamer -- expanding gaseous phase